Une séance portrait intimiste en région parisienne


portrait féminin, noir et blanc, émotions, rires, photothérapie

Elles m'émeuvent à chaque fois ces séances-là, durant lesquelles une personne, seule, prend son courage à deux mains pour venir se raconter devant mon objectif. Ce que j'écris est inexact : elle ne se présente pas seule en réalité, jamais, elle vient accompagnée de ses nombreux doutes, de son manque de confiance en elle, de son sentiment d'imposture, des démons assis sur son épaule qui lui chuchotent quotidiennement, bien souvent depuis toujours, qu'elle n'est pas capable, qu'elle vaut moins que les autres, qu'elle ne mérite pas. Venir se confronter à mon appareil photo s'inscrit alors dans une démarche personnelle profonde, la séance photo devient un moment de rencontre avec soi-même, l'occasion de se tendre enfin la main, de se regarder bien en face, et les images qui en découlent permettent de se découvrir sous un nouveau jour, à travers un autre regard, neutre, et d'apprivoiser ce que celui-ci met en lumière. L'exercice n'a rien d'anodin et peut parfois secouer un peu : il nécessite de fendre l'armure et de laisser une inconnue, moi-même donc, vous découvrir au naturel, sans masque, sans filtre, pour que je puisse capturer ce qui fait votre nature, votre singularité. C'est pour cette raison que je ne fixe pas de limite de temps à mes séances portrait : je tiens à ce que nous ayons pleinement le temps de faire connaissance, à votre rythme, pour que vous parveniez à lâcher tout à fait prise et à profiter de ce moment qui vous est pleinement consacré, dans votre bulle. Il n'y a qu'ainsi que les images peuvent vous raconter avec justesse. Je ne vous demande jamais de poser longuement, j'ai surtout besoin de beaucoup échanger avec vous pour pouvoir venir saisir au vol les regards, éclats de rire, gestes, larmes parfois, qui surviennent spontanément au cours de la discussion. Un peu comme travaille un photographe de rue, je provoque rarement les choses, j'attends, j'observe et quand survient le bon moment, celui qui m'humidifie les yeux ou me fait sourire derrière mon appareil photo, j'appuie sur le déclencheur. Ce sont des demi-secondes, de minuscules instants quasi-imperceptibles, qui m'inspirent et me bouleversent : ils sont aussi furtifs que porteurs de sens. Ces séances portrait intimistes sont généralement réalisées à votre domicile afin que vous vous sentiez plus à l'aise et que le décor présent sur les photos vous ressemble au maximum. Je n'ai pas besoin d'énormément d'espace pour travailler, une fenêtre est en revanche indispensable puisque mes images ne sont réalisées qu'à la lumière naturelle. Vous pouvez danser sur de la musique, boire un thé dans votre canapé, bouquiner, câliner votre chat, tous les moyens sont bons pour que vous vous détendiez et que votre personnalité ressorte sur les clichés. Vestimentairement parlant, ces séances peuvent être réalisées en lingerie si vous le souhaitez mais cela n'a absolument rien d'obligatoire : un long kimono ou un gros gilet douillet et des jambes nues, votre jean préféré et un haut fluide (comme sur les photos de cet article par exemple), une robe légère qui puisse apporter du mouvement sur les photos... tout est envisageable. Pensez confort et simplicité : l'exercice en lui-même est déjà intimidant, votre tenue ne doit pas être une source de stress supplémentaire, vous devez avoir l'habitude de la porter et vous y sentir bien. Je vous laisse à présent en compagnie d'Eva. Au programme de cette nouvelle série : beaucoup de délicatesse, des jeux de lumière entre douceur et caractère, de francs éclats de rire communicatifs, des expressions plus sombres, des émotions tout en contrastes donc, brutes, non-feintes... tout ce que j'aime en somme.









Si vous souhaitez à votre tour sauter le pas et tenter à mes côtés l'expérience d'une séance portrait intimiste à Paris, en région parisienne ou ailleurs en France (je viendrai à votre rencontre avec grand plaisir !), écrivez-moi par ici. Parlez-moi de vous, prenez le temps de me raconter votre histoire, cette étape fait déjà partie du travail sur vous-même que nous poursuivrons ensuite ensemble... A très vite !