top of page

Une séance portrait intimiste à Lorient ou le soin par la photographie


C'est à Lorient que Pascale m'avait donné rendez-vous. Après une séance photo réalisée un an plus tôt avec sa meilleure amie (vous pouvez la découvrir par ici), c'était une joie immense de la retrouver à nouveau, seule cette fois, pour un projet individuel en deux temps. En effet, en échangeant par mail en amont pour construire cette séance, nous avions convenu que le scénario idéal, si la météo bretonne le permettait, serait de réaliser une première partie plus intimiste à son domicile, axée sur le corps, la peau et les émotions, et une seconde en bord de mer, plus créative, où le décor et les éléments pourraient prendre davantage de place. Cet ordre nous semblait pertinent pour que la "libération" de Pascale opère progressivement, la première partie nécessitant une plus grande proximité entre elle et moi tandis que la seconde devait lui permettre de se retrouver en tête-à-tête avec elle-même, dans son élément littéralement. Cette séance photo était une étape très symbolique pour Pascale qui s'est courageusement jetée à l'eau (à tous les sens du terme ;-)) pour mettre en images les épreuves qu'elle a traversées ces dernières années, le rapport conflictuel qu'elle a entretenu avec son corps notamment et le réconfort qu'elle a pu trouver dans la puissance de la nature. Si je suis toujours réticente à l'idée de parler de "photo-thérapie" dans mon travail parce que ce mot peut m'attribuer une responsabilité qui n'est pas exactement la mienne, c'est souvent le terme employé par les personnes qui se présentent seules devant mon objectif : force est de constater qu'il y a quelque chose de l'ordre du soin, de la compréhension, de la réconciliation, dans ces projets que nous bâtissons ensemble, d'une part grâce au pouvoir de la photographie mais aussi du fait des échanges qui naissent au cours de la séance photo elle-même et des émotions qui viennent remuer les personnes que je photographie à mesure que celle-ci avance. La confiance mutuelle et l'échange sont primordiaux dans la réalisation de ces projets intimistes. J'aime prendre mon temps pour m'adapter à la personnalité et aux besoins de chacun afin d'aboutir à des clichés qui puissent traduire avec justesse l'histoire que nous voulons raconter. Il faut du courage pour laisser une inconnue passer la porte de chez soi et l'autoriser à être au plus près de notre intimité ; je le mesure à chaque nouvelle rencontre. Se livrer entièrement, sans filtre, sans jeu de rôle, devant l'objectif d'un appareil photo est un exercice complexe et singulier mais nécessaire pour parvenir à un résultat authentique, sincère, à l'image de ceux que je photographie.

Je vous laisse donc découvrir ce projet que j'ai profondément aimé réaliser, avec la première partie réalisée en intérieur d'abord...








... et la seconde réalisée en bord de mer, commencée au coucher du soleil le jour de mon arrivée et achevée au petit matin le lendemain.











Comments


bottom of page